Le PDG de Danone face au boycott des marocains

Le PDG de Danone face au boycott des marocains

boycott danone marocRéputé être une personnalité atypique avant la prise de la présidence de Danone, Emmanuel FABER révèle sa personnalité, de ses souvenirs les plus perso aux expériences inédites, à travers un discours devant les étudiants de l’École HEC de Paris.

Aujourd’hui confronté aux revendications des Marocains à travers le boycott,  lancé depuis le 20 avril 2018, de certains produits de consommation jugés trop chers, comme les produits de la centrale Danone, le patron du géant du lait a promis de travailler avec les Marocains afin de trouver une solution au boycott. Cette intervention lancée grandement sur les réseaux sociaux vient après l’enregistrement de plus de 13 millions d’euros de perte de l’action “Centrale Danone” à la bourse de Casablanca.

La vidéo qui suit montre un état d’esprit ouvert et un parler franco au peuple marocain de la part du PDG de Danone. Il semble être expert des belles promesses et à l’écoute des problèmes de ses employés. Les Marocains ne seront pas dupés et ne lâcheront pas le morceau, ils attendent du concret, un prix du lait qu’ils sont capables de payer aussi bien dans les grandes villes et les quartiers bourgeois que dans le fin fond des campagnes. Ils attendent aussi des solutions au sujet des autres produits boycottés.

Pour rappel, la campagne anonyme lancée sur les réseaux sociaux contre la “cherté de la vie” cible également les stations-service Afriquia et l’eau minérale Sidi Ali, également leaders sur leur marché au Maroc. Elle touche dernièrement aussi le festival musical de Mawazine ” Rythme du monde” dont l’édition 2018 a été inaugurée la semaine dernière à Rabat.

La porte de l’espoir d’un dénouement du boycott des Marocains s’ouvrira-t-elle par la clé d’Emmanuel FABER ? autrement dit, les PDG des autres entreprises concernées par le boycott réagiront-ils de la même façon ou mieux ? Affaire à suivre..

Commentaire