Ballon en rase motte pour mesurer la qualité de l’air en ville

Ballon en rase motte pour mesurer la qualité de l’air en ville

ballon mesure qualité airSurpris ce matin par un bruit assourdissant de souffles géants, comme un dragon entrain de cracher du feu dans le ciel, je suis sorti par curiosité pour voir ce qui se passait : un ballon montgolfière se dessinait dans le ciel non loin de moi, survolant en rase motte immeubles, villas, champs et grands arbres.

Curieux de savoir, un téléobjectif pointé dans la direction de l’engin volant me confirme qu’il s’agit d’un ballon portant le logo de la société AirCom-Aéro qui opère normalement dans les promenades touristiques en montgolfière. Ce ballon semble si proche que pour des raisons de sécurité évidente, il ne peut transporter des touristes en quête de sensations fortes dans le ciel urbain, mais des agents opérant pour le compte des Associations agrées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA).

Il a été remarqué ces derniers jours un grand nombre d’affichages et de panneaux signalétiques qui indiquent une recrudescence d’agents polluants dans l’air empoisonnant l’espace urbain, et plusieurs alertes ont été annoncées par voie d’affichage électronique sur le périphérique de la ville pour sensibiliser les usagers sur la détérioration de la qualité de l’air, mais aussi pour inciter les automobilistes à réduire leur vitesse de circulation de 20%.
Pour rappel, les agents polluants qui se trouvent en suspension dans l’air sont en augmentation significative ces dernières années. Certains, par leur effet immédiat, provoquent des crises d’asthme et des essoufflements, et mettent les personnes qui ont une santé fragile dans des situations difficiles voire d’urgence absolue.
Il devient urgent de réagir par rapport à ce nouveau fléau dont l’évolution est rendue alarmante, et des mesures radicales devront être prises pour limiter au maximum les dégâts afin de retrouver un air normalement respirable dans nos espaces urbains.

Toute démarche pour compléter, critiquer, commenter, partager ou évaluer est la bienvenue. Nous vous remercions d’avance pour vos réactions.

Commentaire